*
Roberto Jazz 2020


Instruments peu habituels en jazz



  • CimbassoVerdi trouvant le tuba trop envombrant au mileu de l'orchestre a demander à un facteur d'instruments de lui trouver une solution pour un instrument avec une tessiture et sonorité semblable au tuba pouvant s'intégrer dans les rangs de l'orchestre et être joué assis.
  • Solo de Cimbasso avec le WDR Big Band

  • Plus de détalis ici



  • Tárogató
    Le tárogató moderne est fait en bois et a une perce conique ample, semblable à celle du saxophone soprano. L'instrument est le plus souvent réalisé en buis ou en bois de fruitier, parfois en grenadilla ou ébène comme la clarinette. Le tárogató a un son à mi-chemin entre celui du cor anglais et du saxophone soprano.
  • Joe Lovano jouant le Tárogató



  • Grafton alto saxophone
    Le saxophone Grafton n'a été disponible dans le commerce que pendant une dizaine d'années, du début des années 1950 au début des années 1960. Son principal argument de vente était son prix de 55 £, soit moitié moins qu'un saxophone ordinaire. Bien qu'il s'agisse d'un instrument à bas prix, le saxophone Grafton a attiré l'attention de plusieurs musiciens de jazz célèbres. Charlie Parker en utilise un lors du concert immortalisé sur le disque Jazz at Massey Hall (1953), de même qu'Ornette Coleman sur son album The Shape of Jazz to Come (1959).
  • Ornette Coleman : Lonely Woman


  •  

     


    * * *